Les pesticides

Qu’est-ce qu’un pesticide?
Les pesticides sont des substances chimiques utilisées à vaste échelle contre « les ravageurs des cultures », « les animaux nuisibles », « les herbes adventices », etc…
Les herbicides, les insecticides et les fongicides sont des exemples de pesticides employés pour détruire des herbes, des insectes, des champignons.
Le domaine d’application des pesticides est très large : agriculture, mais également zones non agricoles (particuliers, collectivités, gestionnaires de voirie, entreprises)
Aujourd’hui, la France est le premier pays consommateur de pesticides en Europe et le quatrième au regard de la surface cultivée, avec pour corollaires, la contamination globale de notre environnement et une atteinte insidieuse à notre santé et à notre patrimoine naturel.
En France, leur vente représente un chiffre d’affaires de près de 2 milliards d’euros par an.
Qui pourrait croire que les 70000 tonnes de pesticides déversés chaque année en France disparaissent juste après utilisation?
Parmi les centaines de produits chimiques hébergés par le corps de n’importe quel Européen, on retrouve des pesticides. Certains ne sont pourtant plus utilisés depuis les années 1980, comme le DDT.
Les pesticides peuvent agir sur l’homme par différents mécanismes : perturbateurs endocriniens, cancérigènes, neurotoxiques, perturbateurs de la fonction immunitaire.

Les communes doivent elles aussi se mobiliser !
Des rivières et des nappes polluées : des pesticides utilisés pour le désherbage des parcs, des jardins, des voiries… sont régulièrement détectés dans les eaux de Rhône-Alpes.
Les communes sont aussi responsables : le risque de contamination des eaux est localement plus important en zones non agricoles qu’en zones agricoles en raison du transfert accéléré de substances vers les points d’eau ; l’usage des pesticides présente un risque pour la santé de la population et celles des agents d’entretien. La réduction de l’utilisation des pesticides constitue donc un enjeu majeur.
La présence de végétation spontanée au bord des rues, sur les trottoirs et dans les espaces verts va parfois de pair avec un changement de pratiques. Elle témoigne d’une meilleure prise en compte de la santé publique et de la qualité des eaux qui vous entourent.

Plusieurs organisations ont lancé une enquête pour faire une carte de France des villes et villages sans pesticides.
http://www.villes-et-villages-sans-pesticides.fr/

Et parce que l’on retrouve des résidus de pesticides dans l’alimentation, pensons également aux cantines bio.
http://www.villes-et-villages-bio.fr/

N’hésitez pas à consulter la carte pour savoir si votre commune se soucie de votre santé et de celle de vos enfants.
Si ce n’est pas le cas, un kit est à votre disposition pour interpeller votre Mairie et faire entendre votre voix.

Et pour un jardin sans pesticides, n’hésitez pas à vous rendre sur notre page sur le jardin.

D’autres méthodes d’entretien dans ma commune : ensemble réduisons les pesticides !

Voici quelques vidéos pour vous aider à motiver le service espace vert de votre commune en vue de se passer des pesticides :




 

La pollinisation par les insectes (abeille domestique, abeilles sauvages, syrphes, papillons,…) est un service rendu par la nature, indispensable à la survie des trois quarts des espèces de plantes à fleurs, y compris agricoles ! Pourtant, les pollinisateurs souffrent de l’utilisation encore massive de pesticides, tout comme de la dégradation des milieux naturels. Parallèlement au lancement d’un plan national d’action en faveur des pollinisateurs, la FRAPNA Haute-Savoie travaille aujourd’hui au développement d’une filière de semences indigènes et d’origine locale, de manière à améliorer les potentialités écologiques des espaces verts, friches et autres milieux périurbains, notamment pour les insectes pollinisateurs.

Contamine-sur-Arve