Empreinte écologique

Les activités humaines consomment des ressources et produisent des déchets. L’empreinte écologique mesure le surface nécessaire à un individu (ou une population, une activité) pour produire les ressources consommées et absorber les déchets générés. Elle est un indicateur et un mode d’évaluation environnementale qui comptabilise la pression exercée par les hommes envers les ressources naturelles. Elle s’exprime en hectares.

Le bilan carbone

C’est un outil de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre.
Vous pouvez évaluer votre bilan carbone ici ouen répondant à un questionnaire. Vous trouverez même un coach carbone ici.

La consommation

Les publicités nous incitent à posséder toujours plus, comme si le fait d’avoir beaucoup d’objets et les dernières technologies pouvait être la seule valeur. A force d’être submergés en tous sens d’images et de slogans, nous en venons parfois à oublier ce qui est essentiel et ce qui ne l’est pas. Il est cependant possible et même assez facile de ne pas faire partie de cette société de consommation. Pour commencer, faire la part des choses entre le nécessaire et le superflu est un bon départ. Ensuite, ce n’est pas parce qu’un objet est cassé qu’il faut forcément le jeter et en racheter un autre. Bien sûr, c’est ce qu’aimeraient tous les grands fabricants. Mais on oublie parfois une coutume ancestrale : la réparation. Pour tous ceux qui veulent s’essayer au bricolage, des sites vous viennent même en aide. Les Amis de la Terre notamment en proposent plusieurs.
Produits pour la vie pour s’informer, réparer, faire réparer, acheter d’occasion, trouver des pièces détachées, etc…
Les dessous de la HighTech est une vraie mine d’informations concernant la production, la consommation et la fin de vie
Comment réparer.com comme son nom l’indique
Ifixit pour trouver un guide de réparation, des outils, des pièces notamment pour téléphone, PC, Mac et console
Spareka qui aide à la réparation et propose des pièces détachées

Les ordinateurs

Les ordinateurs portables ont une charge environnementale bien plus réduite que les PC de bureau, aussi bien durant leur utilisation qu’à la fabrication. L’ordinateur de bureau a besoin de davantage de matériel (écran, souris, clavier). La production des appareils a une incidence bien plus élevée sur le bilan écologique que leur consommation d’électricité à l’emploi. Toutes ces raisons incitent donc à se servir des appareils le plus longtemps possible ou, si nécessaire, à les adapter plutôt que les remplacer par de nouveaux.

Contamine-sur-Arve